Comment gérer les trois derniers mois de grossesse ?

Mettre un enfant au monde est un grand soulagement et un moment de joie pour une femme. Elle doit toutefois faire face à de nombreux changements dans sa vie pendant la période de grossesse. Il est important de vivre à fond chaque instant comme les trois derniers mois pour éviter de trop se fatiguer.

Il faut faire attention avec l’alimentation

Une bonne hydratation est primordiale quand la grossesse entame ses trois derniers mois. Il faudra aussi faire attention avec l’alimentation surtout que l’appareil digestif se montre plus paresseux. Il est plus judicieux de fractionner les repas sans pour autant grignoter une journée entière. Il ne faut pas non plus s’allonger directement après avoir mangé pour que les aliments puissent progresser.

A voir aussi : Pendant combien de temps mettre le bonnet à un bébé ?

Une alimentation riche en fer et en acide folique est à privilégier sans oublier le calcium. Des douleurs peuvent commencer à apparaître dans certains cas. Vous pouvez toujours aller sur ce site pour éviter de vous alerter inutilement.

Dormir est aussi important pendant cette période

En plus des siestes, il est important de dormir durant 8 à 10 h chaque nuit. Tous les moyens sont bons pour arriver à vos fins comme la pratique d’exercice physique à un certain moment. Il ne faut pas non plus négliger l’hydratation et l’alimentation comme il se doit.

Cela peut vous intéresser : Quel type de lacets adapté pour les sneakers Air Max 1 choisir : les différentes options disponibles

Il est plus judicieux de se coucher sur le côté où l’on se sent mieux. Notez que le fait de se mettre sur le côté gauche améliore la circulation sanguine tout en réduisant la pression artérielle. Il est aussi conseillé de mettre un coussin de grossesse entre les jambes et les croisées pour favoriser le repos. Un second oreiller est à positionner sous l’abdomen. 

Penser à bouger sans en faire trop

Un moment de gym quotidien est recommandé même si le corps ne veut pas bouger. Il ne faut pas négliger les étirements pour préparer les muscles et les organes à l’accouchement. Vous êtes libre de visionner les vidéos sur Internet si vous le souhaitez.

Il est aussi intéressant de faire de la natation pour adapter le corps à la légèreté. Cela permet d’oublier facilement les douleurs même pendant l’enfantement. Le fait de nager favorise en même temps l’apaisement et le sommeil. Il suffit de ne pas en faire trop pour être en bonne forme pour le grand jour.

Les aides des entourages ne sont pas de refus

Le fait de demander des aides auprès des gens ne fait pas de vous une personne faible. Les voisins ou des amis peuvent par exemple faire le ménage et les courses. Les membres de la famille peuvent de leur côté s’occuper d’autres choses pendant ces trois derniers mois.

Ils peuvent même vous accompagner en cas d’apparition de certains maux comme les suivants :

  • Des brûlures d’estomac accompagnées de remontées gastriques ;
  • Des douleurs dorsales ou lombaires ;
  • De la constipation ou des hémorroïdes ;
  • Des douleurs ligamentaires ou des crampes répétitives au niveau des jambes.

Catégorie de l'article :
Copyright 2024. Tous droits réservés